Décès de Patrick Wallaert – Paris Country Club

Patrick Wallaert avec l’équipe du PCC, vainqueur du Trophée Gounouilhou 2010

Nous apprenons avec tristesse le décès de Patrick Wallaert, 82 ans, survenu le 17 mars.
Patrick Wallaert, membre d’honneur du GEGF, était depuis 1988 l’un des actionnaires et administrateurs du Paris Country Club à Rueil-Malmaison. 
Il présidait la section Golf du Paris Country Club dont les joueurs ont remporté de nombreux titres nationaux et internationaux par équipe – Trophée Gounouilhou en 2010, Golfers Cup en 2012, 2016, 2017 et 2018 – et individuels.
Patrick Wallaert était Président du Groupe Albatros qui en 2003 avait acquis et développé 4 grands golfs en Ile de France à Béthemont, Apremont, Rochefort et Cély en Bière.

Patrick Wallaert était également fondateur du Groupe Expand, leader français et numéro trois européen de la production audiovisuelle, qu’il avait cédé à Studio Canal en 2008.

Formation mécanicien de golf

La première formation du Brevet Professionnel « conduite et maintenance des matériels de golfs et de terrains engazonnés » verra le jour en septembre 2019.

Elle se déroulera en alternance sur une durée de un an à seize mois selon les profils des candidats. Elle pourra accueillir des salariés déjà en poste ou des personnes embauchées, notamment dans le cadre de contrat de professionnalisation. 

Le CFPPA de Neuvic d’Ussel (Corrèze) et le lycée professionnel Maurice Barbanceys ont été retenus pour mettre en œuvre cette formation.

La proximité des deux établissements permet de réunir, sur un lieu historique et pionnier de la formation « golf » depuis 1981, une plateforme pédagogique dotée des infrastructures (golf, parc matériel et atelier) et des compétences nécessaires.

Pour plus d’information et inscription, vous pouvez contacter dès à présent le CFPPA de Neuvic Ussel à l’adresse suivante :  formation.golf@epl-haute-correze.fr

Benchmark France 2018 : Progression continue…

Le GEGF a créé en 2012 le Benchmark des golfs commerciaux, véritable baromètre de l’activité du marché français. Chaque mois, les golfs du GEGF accèdent en ligne au Benchmark et saisissent les données caractéristiques de leur activité.

Les résultats 2018 mettent en évidence une progression du chiffre d’affaires et appellent les commentaires suivants :

– le chiffre d’affaires 2018 des activités « golf » d’un « golf 18 trous » a crû de +1,93 % par rapport à 2017, mais seulement +2,98% en euros courants depuis 2012,  progression inférieure à l’inflation de + 4,4% sur la même période.

– la restauration intégrée, gérée en interne par le golf, marque le pas en 2018, après une forte progression en 2017. Environ 43% des golfs assurent une gestion intégrée de la restauration qui représente 25% de leur chiffre d’affaires global.

Le marché du golf français reste cependant difficile. Les actions engagées par la profession dans le sillage de la Ryder Cup 2018 doivent créer une dynamique nouvelle, conduire un plus large public vers les golfs et leur permettre de retrouver une croissance plus forte de leur activité.

Accord salarial 2019 dans la Branche du Golf

La Commission Nationale Paritaire de la Convention Collective Nationale du Golf s’est réunie le 24 Janvier 2019. Les partenaires sociaux se sont accordés sur une revalorisation de la grille des rémunérations brutes minimales dans la branche.

L’avenant n°74 à la Convention collective, signé par la CFTC, la CFDT, la CFE-CGC et la CGT-FO ainsi que par les deux groupements d’employeurs (GFGA et GEGF) sera applicable au 1er avril 2019.

Il prévoit les salaires bruts minimums calculés pour un temps plein comme suit :

Groupe 1 :     1 541 €

Groupe 2 :     1 556 €

Groupe 3 :     1 617 €

Groupe 4 :     1 776 €

Groupe 5 :     1 977 €

Groupe 6 :     2 537 €

Groupe 7 :     3 001 €

 Cette grille des rémunérations brutes minimales correspond à une augmentation uniforme de + 1,8 % pour tous les groupes.

Pour les salariés du groupe 6 ayant 2 ans d’ancienneté non interrompus dans le groupe de classification et dans l’entreprise ou la « chaîne » de golf regroupant différentes structures, la rémunération brute minimale annuelle globale est de 32 234 € (tous éléments de rémunération soumis à cotisations sociales confondus).

Pour les salariés du groupe 7 et pour les cadres au forfait jours, la rémunération brute minimale annuelle globale est le plafond annuel de la sécurité sociale revalorisé pour 2019 à 40 524 € .