boutrolle-gilles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A 70 ans, ayant pris cet automne sa retraite définitive de toutes ses fonctions au sein du groupe NGF (maintenant U Golf), Gilles Boutrolle a présenté lors de la réunion de Bureau du 10 novembre 2016 sa démission du poste de Président du GEGF, comme il s’y était engagé lors de son élection en 2014.

Bien que toujours adhérent du GEGF, ayant encore des intérêts personnels dans divers golfs,  il lui semblait illégitime d’en assurer la présidence à ce seul titre, même si son mandat – comme l’ensemble des membres du  bureau – court jusqu’à l’Assemblée Générale de début 2018 statuant sur les comptes 2017.

A l’unanimité, le bureau l’a remercié de son engagement  extraordinaire et désintéressé  depuis plus de 20 ans au service de l’ensemble de la  profession, et de sa remarquable éthique qui l’amène à renoncer à la Présidence. Il a néanmoins souhaité qu’il reste membre du bureau jusqu’à la fin du mandat pour continuer à nous faire tous bénéficier de son expérience.

Pour assurer la présidence jusqu’aux élections de début 2018, comme suggéré par Gilles Boutrolle, le bureau a donc désigné à l’unanimité Philippe Wibaux – ancien président, actuel trésorier et représentant à la Convention Collective du Golf du GEGF, et membre du Bureau Confédéral de la CGPME – comme Président du GEGF.

Cet intérim devra être validé par l’Assemblée Générale de février 2017, mais d’ores et déjà Philippe Wibaux a bien précisé qu’il ne serait pas candidat à un mandat de président en 2018, et continuerait pendant ce mandat temporaire à défendre au mieux les intérêts de notre profession – comme il le fait lui aussi depuis plus de 20 ans – tout en  préparant  une nouvelle équipe pour prendre la suite.

 

 

Categorie(s) : Accueil