Subventions des Agences de l’Eau

 

 

 

 

 

Emmanuel Veillas, représentant du GEGF à la Commission Environnement de la ffgolf, nous rappelle que les Agences de l’Eau sont en mesure d’apporter des aides financières pour les actions de connaissance ( études, diagnostics), de suivi de la consommation d’eau et de réalisation de travaux permettant d’économiser l’eau consommée.
Ces aides peuvent atteindre 40% à 60% des montants engagés.

Vous trouverez ci-joint les notes de la Commission Environnement de la ffgolf concernant les Agences de l’Eau des bassins Adour-Garonne et Seine-Normandie auprès desquelles de telles aides peuvent être demandées par les golfs situés dans ces régions.

Téléchargement :

Aides Bassin ADOUR-GARONNE 2019-2024

Aides Bassin SEINE-NORMANDIE 2019-2024

 

 

PROGRAMME NATIONAL d’ÉTUDES sur la BIODIVERSITÉ des GOLFS

En février 2016, une convention a été signée entre la FFGolf et le Muséum National d’Histoire Naturelle afin de bénéficier de son expertise et engager un Programme National d’Études de la biodiversité des golfs, en partenariat technique et financier avec :

  • Le GEGF
  • The Royal & Ancient
  • The European Tour – Ryder-Cup Committee
  • L’Institut ECOUMÈNE / AGREF
  • La Fondation d’Entreprise du Golf de Vidauban pour l’environnement
  • Le Groupement Français des Golfs Associatifs
  • L’Association des Directeurs de Golf de France

Le GEGF, représenté par Emmanuel Veillas, participe activement à ces travaux qui couvrent la période 2016 – 2019.

Ci-joint, la Newsletter n°3 de juin 2017

Téléchargement : Newsletter n°3 (ffgolf-MNHN)

 

Mise en conformité des opérations d’irrigation à partir d’eaux usées reportée à 2019

 

eau recyclée 2

 

 

 

 

 

 

 

Un arrêté interministériel publié au Journal officiel le 24 mai reporte à 2019 la mise en conformité des installations existantes avec le cadre réglementaire applicable à la réutilisation des eaux usées traitées (REUT) pour l’irrigation de cultures ou d’espaces verts. Pour rappel, ce cadre est fixé par l’arrêté du 2 août 2010 modifié par l’arrêté du 25 juin 2014.

L’arrêté modificatif de 2014 exigeait une mise en conformité des opérations d’irrigation à partir d’eaux usées traitées déjà autorisées par arrêté préfectoral dans un délai de deux ans à compter de son entrée en vigueur, soit au 4 juillet prochain. Le présent arrêté diffère toutefois cette obligation « au plus tard à la date du 31 décembre 2019 ».

Téléchargement :  Arrêté du 26 avril 2016 modifiant l’arrêté du 2 août 2010 relatif à l’utilisation d’eaux issues du traitement d’épuration des eaux résiduaires urbaines pour l’irrigation de cultures ou d’espaces verts | Legifrance